La maison post-pavillonnaire

 

Appels à projets : " Imaginons l'habitat périurbain de demain "

 

Le site de projet est un exemple de ZAC périurbaine consommatrice de terres agricoles et destructrice d’espaces naturels. Un urbanisme mono-fonctionnel de pavillonneurs où le moindre déplacement doit se faire en voiture.
L’objectif du concours est de proposer des alternatives à la maison individuelle traditionnelle.
Dès le début du processus du projet s’est posée la question : Qu’est-ce que serait la Maison Post-Pavillonaire (MPP)?
La MPP n’est pas une maison pour un couple de parents avec enfants, car la cellule familiale change au cours du temps. La MPP est accessible aux personnes âgées, elle peut s’adapter à ses futurs acquéreurs : elle est évolutive. La parcelle de la MPP n’a pas de surfaces inutiles, chaque maison a son propre bout de terre sous le ciel ouvert et son toit peut être rendu accessible. Les champs et les bois alentours sont son vrai jardin : la MPP est dans le paysage. Dans la MPP on est chez soi mais pas isolé. Les extensions indépendantes en fond de parcelles et les garages intermédiaires privilégient les échanges avec les voisins et favorisent la proximité.

 

Blain (44)
Appel à projets sur sélection
1 004 m2 SDP environ